vendredi 20 février 2009

Impardonnables ?

Photobucket

Enfin le retour du Djian que j'aime lire ! Je désespérais un peu à vrai dire, pas au point de ne pas acheter le dernier mais plus très loin.
Et voilà.
Je ne l'ai pas dévoré d'une traite, et (bon aucune chance qu'il lise ça donc je peux oser) hum, je ne suis pas du tout certaine d'apprécier ce fameux style autant qu'il le faudrait...
J'aime sa façon de dire les choses, et celle dont il envisage le monde et les relations humaines, oui, mais les phrases déconstruites, euh, comment dire... je n'en vois pas l'intérêt. A tout prendre, je préfère de loin ne pas m'apercevoir que l'écrivain est à l'oeuvre lorsque je lis. Mais bon, chacun ses goûts et le principal est que le plaisir soit à nouveau au rendez-vous.
Plaisir, connivence, sourires aussi, souvent, et un joli clin d'oeil à la fin - comme avec le choix du titre.

Mais les plaisirs ne sont plus si nombreux qu'on puisse se permettre de les refuser, à nos âges, chaque rayon de soleil est bon à prendre !
(oui, bon, je n'y ai pas passé la nuit moi, et je n'ai aucune intention d'y sacrifier qui que ce soit !)

1 commentaire:

Ed a dit…

Je n'ai jamais lu Djian, et n'avais laissé aucun com. Mais là, ton silence est long !