mardi 7 octobre 2008

Justice immanente

Un collègue n'est pas revenu travailler lundi, et ce matin tout le monde parlait de cette enseignante qui s'est suicidée dans son école "mais bien sûr elle avait des problèmes personnels..."

Depuis le début d'année, il a l'air triste et fatigué, et dit à qui veut l'entendre qu'il en a marre, qu'il n'a "plus envie". Et voilà. Absent pour deux semaines. Il reviendra une semaine puis partira en vacances. Ensuite ? Ensuite il, "on" "espère" que ça ira.

Au téléphone, il rit, dit qu'il n'a jamais autant dormi, et que oui, bien sûr, ça ira. Il le dit et le redit, comme pour s'en convaincre...

Voilà plus de dix ans déjà, un autre collègue s'est arrêté du jour au lendemain. Lui aussi riait, tout en disant que le médecin qui l'avait arrêté lui avait "sauvé la vie" au sens propre...

Et tous les deux sont des enseignants enthousiastes, chevronnés, qui cherchent toujours comment intéresser les élèves, qui s'intéressent aussi à ce qu'ils savent en dehors de l'école, qui plaisantent, interrogent, félicitent...

Et aucun de ceux qui punissent pour un oui, pour un non, qui méprisent ouvertement nombre de leurs élèves, aucun de ceux-là à ma connaissance n'a jamais craqué.

Peut-être bien que dans quelques années, les élèves d'aujourd'hui reviendront comme leurs parents avec des souvenirs émus. Peut-être. Mais je n'en suis pas si sûre. Et quand bien même. C'est l'injustice d'aujourd'hui qui me révolte et me fait mal.

La vie est injuste ? Jamais je n'ai fait mienne cette phrase résignée. Les gens biens devraient pour le moins ne pas être blessés par ceux qui ne respectent pas grand chose. Et quand survient la preuve du contraire, enseignant ou pas, proche ou pas, le froid s'insinue.

4 commentaires:

doc_doc a dit…

Je débarque de chez bkm et je tombe sur une photo de Lény escudéro que j'adore ! J'ai bien aimé aussi ce que j'ai lu, aussi je reviendrai.

Axel a dit…

Bienvenue alors !

Leny, c'est une grande histoire de passion, chacun de ses récitals suscitait une indicible émotion, et j'adore ça, les émotions indicibles !

Le CPE a dit…

se poser des questions, réfléchir et des fois même changer son positionnement, c'est fatiguant et usant.

Axel a dit…

Je sais bien CPE mais je trouve très injuste qu'on en tombe malade quand les imposteurs se portent comme des charmes !